Koh Kood, le dernier paradis Thai

afront

Nous quittons notre logement sur Koh Chang ce mardi 31 Janvier à 8h40. Un petit camion nous attend devant l’entrée. Plusieurs personnes sont déjà assises à l’arrière : un couple d’italiens, quelques allemands et deux ukrainiens. Tout se petit monde est en route pour Koh Wai, Koh Mak & Koh Kood. Apres avoir rejoint le petit village de pêcheurs de Bang Bao, nous embarquons tous sur un vieux bateau de pêche, réaménagé en transport de passagers. C’est la solution la plus économique, 600bahts (15eur) par rapport au speed boat coutant 900bahts.

Bateaux de pêche

Le bateau prendra 1h pour rejoindre Koh Wai, suivi d’encore une heure pour passer de Koh Wai à Koh Mak. Sur celle-ci, nous sommes priés d’attendre deux nouvelles heures sur la plage, avant de repartir pour 45 dernières minutes de trajet vers Koh Kood (cette fois en speed boat).

Plage de Koh Mak

Ce dernier s’arrête à tous les embarcadères afin d’y déposer les passagers. Bien évidemment, le notre était le dernier. Néanmoins nous avons eu l’occasion d’apprécier différents coins de l’ile, avant d’arriver à notre nouveau « chez nous ».

Koh Kood est une ile encore très peu fréquentée par les touristes, en comparaison avec les grands classiques tels que Koh Tao, Koh Phiphi, Koh Samui, Koh Lipe et bien évidemment Phuket. C’est pour cette raison qu’après des semaines de recherches, nous nous sommes est finalement tournés vers cette ile. On y trouve une ambiance Thaï totalement authentique, telle qu’elle devait l’être il y a 20 ans sur les iles citées ci-dessus. Elle est située dans le Golfe de Thaïlande, non loin du Cambodge.

Pas de distributeur de billets, aucune enseigne occidentale, pas d’électricité la plupart des jours entre 8h et 17h et Internet n’y est accessible que depuis peu (mais de toute façon très rare et extrêmement lent). Les habitants résident principalement dans des petits villages de pêcheurs, le long des chemins ou dans des petites maisons à l’orée de certains bois. Depuis 2011, une bonne partie de l’ile est desservie par UNE route en tarmac mais il n’est pas rare que certaines portions soient encore en terre ou en graviers. La superficie de l’ile est de 129 km² pour environ 2000 habitants vivants principalement de la pêche, de la récolte de noix de coco et du caoutchouc.

Map of Thailand & Koh Kood

En raison de son éloignement, les prix pratiqués sur Koh Kood sont beaucoup plus élevés que ceux auxquels nous nous sommes habitués. Environ 120bahts (3eur) pour un curry, là où nous payions entre 60-80 bahts sur Koh Chang et Bangkok. Pareil pour une bière ou une bouteille d’eau. Tout est plus cher et il est va de même pour le logement.

Janvier/Février étant la très haute saison, nous ne voulions pas prendre le risque de passer la première nuit sur la plage, faute de logement. Environ 80% de ceux-ci ont moins de 2 ans et sont destinés à une clientèle aisée. Pour donner un exemple, un des hôtels s’appelle le Six Senses Sonara Kiri, une chaine ultra classe et ultr luxueuse à 1300eur la nuit pour la chambre la moins chère. L’hôtel a même fait construire une piste d’atterrissage privée pour ses clients, afin de faciliter leur transfert, directement par avion privé depuis Bangkok (une salle de massage est même aménagée dans l’avion !) Brad Pitt, Angelina Jolie et leurs enfants – dont un ou deux d’entre-deux ont été adoptés au Cambodge voisin – y ont passé des vacances récemment.
Pas d’avion privé ni de massage pour nous, malheureusement. Le speedboat nous dépose a l’embarcadère du Dusita Resort, situé à deux pas de notre logement, le Nghamkho Resort, qui s’étale face à la mer, sur une surface égale à un demi terrain de football.

Koh Kood Ngamkho Resort

Partout des cocotiers

Nous sommes accueillis par Joe, le patron. Celui-ci nous dirige vers notre bungalow, l’un des cinq qui composent le Resort. Le prix était établi et convenu à l’avance. 650 bahts (16eur) pour un bungalow en bois, lit double, moustiquaire, ventilateur et minuscule salle de bains adjacente. Pour 200bahts de moins, une petite hutte vous attend. Juste assez grande pour y placer un lit double. Une salle de bains est commune à toutes les huttes (quatre au total). C’est forcément basique mais ça a son charme et c’est au calme. Le staff est souriant, la literie confortable, la nourriture excellente et la location parfaite.

Ngamkho Resort Koh Kood

Le premier jour nous louons un scooter pour 350 bahts (9eur). Vu le prix beaucoup très élevé, ca sera notre seule et unique journée motorisée. Cela nous permettra également d’économiser sur le prix du bateau. Nous partons directement en direction d’une cascade, située en bordure de la jungle. Apres une petite demi heure de marche, nous arrivons déjà.

En chemin jusque la cascade

Comme il n’a pas plu énormément ces derniers temps, il n’y a pas beaucoup d’eau. Juste deux petites chutes, ainsi qu’une piscine d’eau douce à la base. Thomas se baigna et s’amusa sur les cordes pendant qu’Anne-Marie prit quelques photos des alentours.

Klong Chao waterfall

Little Buddha surplombant la rivière

Au chemin du retour, sur les conseils d’un couple de Danois rencontrés sur Koh Chang, nous nous arrêtons à Bang Bao beach, une superbe plage située dans une petite baie. Visions de paradis : sable blanc, eau transparente et cocotiers. Les photos ne trompent pas.

Anne-Marie sur la balancoire

Koh Kood offre très peu d’activités. Il y a bien un ou deux clubs de plongée mais nous préférons garder notre argent pour plonger sur Sipadan à Bornéo. L’activité principale, je vous le donne en mille : paresser… et accessoirement prendre des photos pour faire gruger la famille et les copains qui passent un hiver très rude ☺

Voici Sophia

Balancoire

Nous avons rencontré deux couples très sympas sur l’ile avec qui nous avons passé pas mal de temps, échangé des idées et recommandations, et meme fait des plans afin de se revoir lors des prochaines semaines: Marine & Julien venant de Lyon, en voyage pour 6 mois, ainsi que Daphne et Wouter, d’Amsterdam, en vacances pour 10 semaines. Ces derniers ont quitté la capitale hollandaise il y a trois jours. Il y faisait -6 degrés. En arrivant à Bangkok, 33 ! Nous avons également fait la connaissance de Rosine, de St Rémy de Provence, une femme pleine de vie et toujours souriante. Si vous nous lisez, nous espérons que vous allez tous bien ; ce fut un réel plaisir de croiser vos chemins !

Having a few drinks with Daphne & Wouter

Avant-hier nous décidons d’aller prendre notre petit déjeuner à la plage de Bang Bao. C’est là que nous faisons la connaissance de Dalne, un des serveurs cambodgiens du Siam Beach Resort. Il flashe complètement sur le faux t-shirt Paul Smith de Thomas, acheté au MBK de Bangkok. Il lui en offre 500bahts, (12eur) soit 350 de + que ce qu’il a payé 10 jours + tôt. Thomas négocia finalement 200 bahts + 1 t-shirt de l’hôtel Siam Beach, contre son t-shirt Paul Smith. Une bonne affaire, qui lui permettra en plus d’aller en acheter un autre dès notre retour dans la capitale. Dalne passa sa fin de journée à pavaner entre les tables avec son nouveau t-shirt.

Thomas & Dalne apres le deal du tshirt

Pour nous ca sera comme les autres jours : lecture sur la plage pour Anne-Marie, plongée masque/tuba pour Thomas. Les soirées se passent à plusieurs face au coucher de soleil, à discuter de tout et de rien, et refaire le monde.

Coucher de soleil sur la plage de Bang Bao

Demain nous repartons déjà pour Bangkok. Direction Chiang Mai et le nord de la Thaïlande, d’abord pour une journée « cours de cuisine thaï » puis ensuite pour un road trip de 5 jours à moto sur la boucle de Mae Hong Son, à travers les montagnes, le long de la frontière Birmane. Considérée comme la plus belle route de Thaïlande, c’est également une des plus belles et plus enviée au monde.

Plus de nouvelles dans quelques jours. D’ici-là profitez bien des quelques photos pour vous réchauffer un peu !

Bateau de pécheurs au coucher du soleil

6 thoughts on “Koh Kood, le dernier paradis Thai

  1. Vous etes trop beaux !!!!!!!!!!!!!!! I love youuuuu ! Je veux mettre des commentaires sur les photos mais j’ai tjs pas compris le principe je crois hahahaha

  2. Pourquoi vouloir refaire le monde? Il n’est pas super comme ça? De quoi vous vous plaignez???

  3. Bonjour a vous deux! Nous on est a Bangkok. On arrive Chiang Mai demain. Fin près pour une virée en moto comme des vrais loubards :)

    A plus.

  4. Fantastic work! I’ve been reading about for I’ll be there with friends next month abd this by far is the best I’ve read. Thanks a lot for your accounts!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :