Economiser pour notre voyage

Coin Dropping Into Piggy Bank

Mettre de l’argent de coté pour notre voyage fut loin d’être simple. Dès le début nous avions une idée approximative du montant nécessaire à mettre de coté afin de réaliser notre voyage, mais il nous fallait également économiser suffisamment afin de revenir avec un minimum d’argent pour assurer notre retour. L’idée était de voyager jusqu’à ce que nos fonds s’épuisent mais ensuite d’avoir suffisamment d’argent pour assurer notre retour (caution pour un appartement, couvrir trois mois de loyer et le temps de trouver un emploi).

Emménager ensemble fut le premier gros poste dépenses de réduit. En lieu et place de payer 450EUR chacun dans deux endroits différents, nous avons vite pris la décision d’emménager dans un endroit moins cher. Ceci a été rendu possible grâce a Darcy, un des meilleurs amis d’Anne-Marie, qui nous loua une grande chambre dans une maison qu’il occupait au centre du quartier d’Harold’s Cross à Dublin. La deuxième étape fut de mettre jusqu’à 60% de notre salaire mensuel de coté, puis de vivre avec le « reste» pour payer le loyer, les factures, les loisirs, le prêt de voiture (d’Anne-Marie), les séjours & city-trips, etc…

Un des rares plaisirs que nous nous autorisions régulièrement fut d’acheter des deals Groupons © pour les restaurants de Dublin. Nous avions par exemple l’habitude d’aller manger pour 40Eur dans l’excellent restaurant français ‘La Maison’ situé au centre-ville, le tout pour deux entrées et deux plats. Une autre excellente façon d’économiser de l’argent était de cuisiner autant que possible, emmener des repas au boulot pour le temps de midi, effectuer nos achats chez Aldi & Lidl, etc.. En bref, tous les produits et biens de consommation « de luxe » ou « accessoires » furent bannis, sauf si offerts par la famille lors de nos visites respectives.

Nous avons également souscrit aux Dublin Bikes (équivalent des Villo à Bruxelles et Vélib a Paris). Pour 10Eur/an, les trajets inférieurs à 30minutes sont gratuits, ce qui nous a permis d’économiser sur l’essence et le stationnement.

Enfin, huit semaines avant le départ, Anne-Marie parvint à vendre sa voiture. La vente de celle-ci lui a permis d’économiser sur l’assurance, les taxes et l’essence, tandis qu’un collègue habitant nous rendit un énorme service en nous emmenant au boulot les jours de pluis, lorsque le trajet en vélo ne fut pas possible (autant dire souvent, en Irlande).

Vous l’aurez compris, économiser de l’argent nécessite beaucoup de sacrifices : du confort d’un appartement douillet, au café préféré tous les matins, il n’est jamais facile de constamment se priver. Et comme pour beaucoup de choses, cela demande le développement d’une certaine forme d’autodiscipline. En se concentrant sur les choses dont nous avons réellement besoin et en vivant au jour le jour en se disant qu’on a suffisamment, c’était déjà faire un grand pas vers l’établissement d’un budget.

Et pour plus d’info sur celui-ci, consultez notre budget détaillé.

3 thoughts on “Economiser pour notre voyage

  1. Well done guys! where at this same stage @ the moment!! once you set your mind too it, its really not that bad. we’ve managed too put aside 2/3 of our monthly wages…left our jobs now just have 3 weeks too say goodbye and sell all our belonging. the exciting is really starting too kick in now.

  2. Hey there! I’m at work browsing your blog from my new iphone 3gs!
    Just wanted to say I love reading through your blog and
    look forward to all your posts! Carry on the fantastic work!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :