Amed & plongée USAT Liberty

Amed Beach

D’Ubud nous sommes partis en direction d’Amed. Il pleuvait quand nous sommes partis et nous sommes accueillis par encore + de pluie une fois arrivés dans ce petit village sur la cote est de Bali, à 3heures d’Ubud. Il n’y a pas énormément d’activités à Amed, si ce n’est se prélasser face à la vue magnifique depuis le balcon de notre chambre (voir photo ci-dessous). Nous avons choisi de rester à Titi Sedana, pour 150.000Rp/nuit, soit environ 12eur. Ketut, notre hôte, nous voyant affamés dès notre arrivée, s’empressa de préparer une excellente soupe de poulet et légumes pour Anne-Marie, ainsi que de délicieux rouleaux de printemps maison pour Thomas.

Vue depuis notre chambre

La région d’Amed est un endroit particulièrement calme… si l’on excepte Tulamben, un site de plongée situé à 10minutes de notre guesthouse, et la raison pour laquelle nous sommes ici pour quelques jours. L’USAT Liberty, un navire de l’US Army y fut torpillé par un sous-marin japonais durant la seconde guerre mondiale. L’épave est à présent un site de plongée majeur et sans doute l’un des plus prisés à Bali.

Le soir, assis à la table principale de la guesthouse et éclairés d’une seule bougie (les pannes de courant générales étant fréquentes à Amed) nous rencontrons Joel, un sergent de l’armée américaine en vacances pour 1 mois en Indonésie. Il revient de 8 mois à Kaboul en Afghanistan et profite de son passage à Amed pour passer son premier niveau de plongée afin de profiter de l’épave du Liberty. Il a commencé ses cours la veille, chez Bali Reef Divers, un club de plongée ouvert récemment par deux belges, Tom & Birger, venus tout droit de… Belgique et plus précidément de Nieuwpoort ! Le monde est petit…

Nous décidons d’aller pousser la porte de ce club de plongée, faisons la connaissance de Tom et Birger et, la météo ne s’améliorant pas, décidons de les accompagner le lendemain pour la plongée sur le Liberty.

Bali Reef Divers est un club de plongée certifié PADI 5* se situant au sein de l’hotel Puri Wirata. Cet établissement acceptant le paiement par carte de crédit, cela nous permis de régler les plongées par carte, le seul distributeur de billet de la région se situant à 30km. Selon nos calculs, nous devrions avoir assez de cash pour nos trois jours sur place.

Le lendemain Anne-Marie entra en premier dans le club, exhibant, tout sourire, son certificat de plongeur avancé flambant neuf. Nous décidons de faire deux plongées, une le matin, une l’après-midi et nous voilà en route pour l’épave. Contrairement aux autres plongées effectuées à Gili Air au départ d’un bateau, celle-ci s’effectue directement à partir de la plage.

School of jackfish

Directement, nous sommes accueillis par une énorme tornade de jackfish (sorte de gros brochets). Quelques minutes et environ 15m plus bas, nous arrivons à l’épave. Elle doit bien faire 80m de long et 20m de haut, coupée en trois morceaux. Partout des poissons multicolores, gros et petits, des némos, des poissons-anges, quelques requins et une énorme murène de 3-4m de long qui se laissa facilement prendre en photo.

Murene

La visibilité était excellente (15-20m).n Heureusement, nous sommes parmis les premiers arrivés. Bientot, plus de 50 plongeurs, venus des 4 coins de Bali, se retrouvent tous autour de l’épave. C’était presque comme Disneyland se dit Anne-Marie, tellement c’était beau mais en même temps tellement populaire auprès des touristes. La seconde plongée fut tout aussi bonne que la première, malgré l’affluence incessante.

Ce soir-la nous passerons la soirée avec le staff et les clients du club de plongée. Tom, le manager du club de plongée étant supporter du Club de Bruges, Thomas et lui eurent de longues conversations.
Nous passerons les jours suivants à la guesthouse, à discuter avec les locaux et organiser la suite de notre voyage, dont la réservations de vols et trains, notamment pour l’Inde…

One thought on “Amed & plongée USAT Liberty

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :