Le décalage horaire dérègle tout.

lunch

Jour 2 et mon réveil à 5h00 du mat m’a forcé à retourner dormir jusque 16h, faisant du coup l’impasse sur le petit-déjeuner inclus dans le prix de la nuit.. Le petit-déj est très important pour moi, au contraire de Thomas qui lui avait pris la (mauvaise) habitude de ne pas en prendre en Irlande. Je suis vite de mauvaise humeur quand j’ai faim, c’est quelque chose sur lequel je devrai travailler à l’avenir durant ce voyage.

Thomas rêvait d’un curry servi dans une feuille de banane et il s’avéra que le petit restaurant local à deux pas de notre guesthouse en fait une de ses spécialités. Il était 17h30 et ce plat est servi uniquement sur le temps de midi. Cependant le serveur très sympa accepta de nous le préparer. Il s’agit d’un Dal (riz blanc+soupe aux lentilles), préparé avec quelques légumes, de la viande (au choix agneau, poulet ou bœuf), des petits légumes, un peu de menthe, et un papadom, sorte de grand chips indien. Une petite banane faisant office de dessert. C’était absolument délicieux et cela ne nous couta pas plus de 5eur pour deux.

Le serveur était vraiment très sympathique, prenant le temps de nous expliquer les différents ingrédients composant le plat. Il venait tout droit de Birmanie où son petit commerce avait fait faillite, amenant avec lui 6 habitants de son village. Sa famille, sa maison et le peuple Birman lui manquent. Je me demande ce qu’il pense des gens comme nous qui ont ce « luxe » de quitter notre famille pour une certaine période…

Encore un trip à Chinatown. Je suis maintenant l’heureuse détentrice d’une paire de haram et un sarong. Ceci après avoir réfuté les commentaires de Thomas, suggérant l’achat d’un pantalon très hippie. Quelques parties de billard plus tard, toujours au Reggae Bar (on ne change pas ses bonnes et récentes habitudes), Thomas craqua pour un autre curry (rouge malaysien cette fois, et très épicé.) Accompagné d’un cocktail (Long Island Ice Tea), c’était encore happy hour. N’ayant pas très faim, j’ai acheté un peu plus tard un petit pot de noodles pour manger à l’auberge. Prix 0.45Eur. Il nous reste 56RM (environ 14Eur) pour manger et rejoindre l’aéroport demain, afin de rester dans nos frais. Nous partirons pour Bali en fin d’après-midi. Arrivée prévue 23h, soit 16h heure belge.

Juste à temps pour le réveillon.

One thought on “Le décalage horaire dérègle tout.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :